magazine
Portrait de vous
Faire du sport quand on a des enfants, c’est possible !
Faire du sport lorsque l’on s'occupe de jeunes enfants peut devenir un parcours du combattant. Cette jeune association s’engage pour que les mamans puissent faire de l’exercice comme elles le souhaitent.   

 Marion a fondé Famosport en 2019 pour permettre aux mamans qui n’ont pas de solution de garde de faire du sport sereinement et de manière régulière, avec d’autres personnes comme elles.

Marion, Rami, Lucien-David et Clara sont des sportifs souhaitant faire partager leur passion, tout en créant du lien. Lorsqu’elle était coach de volley, Marion constate que les jeunes filles qu’elle entraîne n’étaient pas assez soutenues par leurs parents. En discutant avec ceux-ci, elle constate que les mamans sont moteurs et un exemple pour leurs enfants si elles font du sport. 

Lucien-David, l'un des membres actifs, observe : “Nous sommes encore dans un système patriarcal qui suppose que les femmes doivent s’occuper des tâches ménagères et des enfants. La mère de famille en règle générale n’a que 40 minutes de temps libre pour pouvoir faire son sport. Quand on est une femme active et/ou maman, la pratique physique est un luxe mais aussi une nécessité.

L’idée de Famosport est donc de faire se rencontrer les femmes pour se motiver ensemble à faire du sport ensemble sans pression. 

Les entraînements ont lieu tous les dimanches, avec des coachs qui sont étudiants. Cela crée une ambiance intergénérationnelle. Les enfants sont pris en charge par l'association Gribouilli, association professionnelle de gardes d’enfant. Cette association vise à professionnaliser et valoriser les métiers de la petite enfance, en particulier d’accueil à domicile et chez l’assistante maternelle.

L’association permet également de tester des sports variés, en créant toujours des interactions entre les participants. En plus des cours de sport, Famosport souhaite donner des conseils de nutrition. Le tarif d’adhésion est flexible en fonction des revenus de chacune. 

 Famosport suit un accompagnement initié par l'ambassade des Etats-Unis et encadré par la boxeuse olympique Sarah Ourahmoune.

Une asso solidaire, inclusive et bienveillante dans sa pratique du sport, voilà qui ne pouvait que nous plaire ! 

Pour plus d’informations sur leurs cours, rendez-vous sur leur page Instagram